Articles

- AUDREY CHABAL from FORBES

Corinne Vigreux Pousse TomTom Dans Le Virage Autonome

Après avoir été parmi les pionniers de la navigation en temps réel avec ses boîtiers, TomTom se réinvente pour prendre le virage de la voiture autonome. L’entreprise néerlandaise a été cofondée en 1991 par une Française, Corinne Vigreux.

TomTom, c’est ce petit boîtier qui est venu s’accrocher aux pare-brise des voitures au début des années 2000. Il trace la route en direct, fixe le cap avec ses flèches. TomTom, c’est elle, Corinne Vigreux, une Française cofondatrice en 1991 de l’entreprise néerlandaise. TomTom est une société éditrice de logiciels de planifications d’itinéraires et de systèmes de navigation GPS mobiles et embarqués. Après s’être lancée sur smartphone à la fin des années 2000, TomTom anticipe la fin d’un besoin, celui de son produit, le boîtier, et réoriente son activité en misant sur la voiture autonome.

De passage à Paris, Corinne Vigreux reçoit autour d’un thé dans l’alcôve d’un hôtel parisien. Cette originaire de la banlieue lyonnaise, formée à l’ESSEC, débute sa carrière par un stage dans le monde du jeu vidéo.

Envoyée à Londres, elle intègre ensuite Psion, marque de logiciel et de matériel informatique, précurseur du téléphone portable. Corinne Vigreux a alors une vingtaine d’années, « rien à perdre », et « un boss qui [lui] faisait confiance ».

« Et puis, j’étais bonne dans ce que je faisais. » Pour son entreprise, elle développe les marchés du bassin méditerranéen, de l’Europe de l’Est, du Bénélux, puis les Pays-Bas où elle rencontre Harold Goddijn, le distributeur néerlandais de Psion. Coup de foudre, mariage, mais, pour Corinne Vigreux, prudente et indépendante, il est hors de question de partir aux Pays-Bas sans un emploi sur place.

Read more