Top choices

- Pascale Vielle from Le Vif

Les femmes agressées, les oubliées du récit des événements de Cologne.

Les violences sexuelles de masse à Cologne à l’épreuve de la convergence des luttes minoritaires, une opinion de Pascale Vielle, Professeure à l’UCL et collaboratrice scientifique à l’ULB.

Les viols et agressions à caractère sexuel de Cologne représentent une manifestation de la domination patriarcale que l’on ne saurait qualifier d’”ordinaire”. Ces agressions diffèrent tant des violences sexuelles isolées dans la sphère publique que de celles qui se commettent dans la sphère privée. Elles se sont produites au même moment à Cologne et dans plusieurs villes d’Allemagne : Hambourg, Stuttgart, Francfort, mais aussi à Zurich (Suisse), Salzbourg (Autriche), et en Finlande.

Les informations communiquées par la police et le Parquet de Cologne ont connu des variations importantes, en particulier à propos du statut des suspects : il n’est toujours pas possible d’obtenir des informations sur la proportion de migrants, légaux ou illégaux et, parmi ces derniers, de demandeurs d’asile et de sans-papiers – ce qui s’explique par le caractère sensible de cette question en Allemagne, à l’heure où Angela Merkel s’était présentée comme le fer de lance européen de l’accueil des réfugiés. Les autorités allemandes ne semblent pas plus s’accorder sur le caractère organisé ou non des agressions – parlant tantôt de “bandes organisées bien connues de la police”, tantôt d’”appels qui ont circulé sur les réseaux sociaux”, en passant par des “individus agissant en groupe”.

Read more